Réflexions #2 Lettre au Président Emmanuel Macron

Les Billets Libres (« Témoignages » et « Réflexions ») ne sont pas écrits au nom de Parents & Féministes. Les propos écrits sont personnels aux auteur.es, qui préfèrent souvent rester anonymes.

Il s’agit de libérer des paroles, de susciter des réflexions, de refléter nos doutes et questionnements. Et de montrer que malgré des expériences et des opinions différentes, nous pouvons agir ensemble vers un but commun : la fin du sexisme dans la parentalité.

L’auteur de cette lettre, JB, l’a écrite le 8 mars 2018 après avoir entendu à la radio un membre du gouvernement parler de l’égalité salariale femmes-hommes, sans jamais évoquer les congés parentaux. Pour JB, c’était comme tourner autour de l’éléphant assis au milieu de la pièce. Très agacé, il a donc pris sa plume et a écrit la lettre qui suit.

Lettre au Président Emmanuel Macron 

Le 8 mars 2018

Bonjour,

Aujourd’hui est la journée des égalités femmes-hommes, notamment au regard de l’égalité des salaires en milieu professionnel.

J’aimerais attirer votre attention sur un point : comment voulez-vous payer les femmes autant que les hommes, tant que les femmes sont moralement et concrètement responsables de la garde et de l’éducation des enfants ?

Comment est-ce possible que personne au gouvernement n’ait fait le rapprochement entre deux maux dans l’ère du temps, l’égalité femmes-hommes et la charge mentale ?

Je suis un jeune papa, ma petite fille est née il y a un an au Québec où nous avons vécu. A sa naissance, nous avons eu 12 mois de congé parental à partager comme on le voulait au sein de notre couple. 12 mois, c’est beaucoup, j’en conviens.

Mais la notion même de partage du congé, et donc de la responsabilité dans la charge que représente l’éducation d’un enfant, est une des clés de l’égalité professionnelle entre les sexes.

Histoire d’en finir avec ce tiraillement chez les jeunes femmes trentenaires entre la volonté de mener une carrière et celle de fonder un foyer.

C’est à mon sens ici que s’exprime le cynisme de la situation et de l’inégalité face au travail.

Agir pour harmoniser le congé parental est une action concrète qui aurait inévitablement un impact sur l’employabilité et le salaire des hommes et des femmes.

Merci de votre réponse.

JB

Pour témoigner sur les congés parentaux, c’est ici ; et pour témoigner sur tout autre sujet ou nous faire part de vos réflexions, c’est .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s